FR/ Exfutur
--
‘‘Exfutur’’ est un projet de sculpture modulaire produit à l’intérieur du kiosque Raspail. Expérimentation spatiale ‘‘anthologique» elle repose sur la déconstruction formelle de son architecture et sur la production d’un ensemble d’éléments sculpturaux hexagonaux en béton. Ces éléments composent une trame au sol géométrique parfaite et continue brisée par l’émergence d’un relief central qui semble la transpercer. 

Cette ambivalence entre un système parfait et la forme plus géologique et naturelle du volume central, se retrouve également dans le processus de production par l’utilisation de procédés robotiques assistés par ordinateur mais aussi archaïques et artisanaux (béton moulé).

Le centre d’Ivry-sur-Seine fut un vaste terrain d’expérimentation architecturale et sociale dans les années 70, les constructions et fragments rétro-futuristes qui s’y trouvent projettent une vision utopique qui semble égarée dans le temps, le spectre d’un futur jamais réalisé. En notre époque d’accroissement exponentiel et d’omniprésence technologique notre vision du futur paraît de plus en plus illisible et ne semble se former qu’autour de nos craintes collectives.

‘‘Exfutur « met en avant l’utilité possible de la résurgence de futurs passés dans notre imaginaire commun.

EN/ Exfutur
--
‘‘Exfutur « est un projet de sculpture modulaire produit à l’intérieur du kiosque Raspail. Expérimentation spatiale ‘‘anthologique» elle repose sur la déconstruction formelle de son architecture et sur la production d’un ensemble d’éléments sculpturaux hexagonaux en béton. Ces éléments composent une trame au sol géométrique parfaite et continue brisée par l’émergence d’un relief central qui semble la transpercer. 

Cette ambivalence entre un système parfait et la forme plus géologique et naturelle du volume central, se retrouve également dans le processus de production par l’utilisation de procédés robotiques assistés par ordinateur mais aussi archaïques et artisanaux (béton moulé).

Le centre d’Ivry-sur-Seine fut un vaste terrain d’expérimentation architecturale et sociale dans les années 70, les constructions et fragments rétro-futuristes qui s’y trouvent projettent une vision utopique qui semble égarée dans le temps, le spectre d’un futur jamais réalisé. En notre époque d’accroissement exponentiel et d’omniprésence technologique notre vision du futur paraît de plus en plus illisible et ne semble se former qu’autour de nos craintes collectives.

‘‘Exfutur « met en avant l’utilité possible de la résurgence de futurs passés dans notre imaginaire commun.